Un exemple de désinformation occidentale : la télévision allemande RTL reconnaît son erreur dans sa couverture des émeutes au Tibet

Publié le par SPE


http://www.bjinformation.com/Lhassa/txt/2008-03/25/content_107262.htm

La BBC a diffusé sur son site une photo sur laquelle des policiers chinois aident les secouristes médicaux à évacuer un blessé vers une ambulance. Le texte du groupe britannique a mentionné "une forte présence militaire à Lhassa", négligeant pourtant les logos de "First Aid" et de la Croix rouge, visibles sur l'ambulance.

Le journal allemand Berliner Morgenpost a mis en ligne une image sur laquelle la police de Lhassa portait secours à un jeune agressé par des émeutiers. Mais la légende accompagnant la photo décrivait "un insurgé amené par la police".

Dans la légende d'une photo, la chaîne américaine Fox TV a évoqué "des manifestants traînés par les militaires chinois vers un véhicule", alors que les personnes en uniforme sur l'image étaient en fait des policiers indiens.


La chaîne américaine CNN a affiché une image montrant des personnes courant devant un camion militaire. Cependant, l'image originale mise en ligne par un internaute chinois n'a pas effacé les émeutiers jettant des pierres sur le camion militaire.

Dans un communiqué publié sur son site internet, la chaîne allemande a "regretté" avoir "utilisé une image dans un contexte erroné".

"Cette image a été prise le 17 mars dans la capitale de Katmandou, où les forces de sécurité népalaises affrontaient les manifestants avec des bâtons", précise le communiqué.

"Nous avons accidentellement donné l'impression qu'il s'agissait d'une scène des émeutes au Tibet avec l'implication des forces de sécurité chinoises. Nous regrettons cette erreur", souligne le communiqué.

L'émission RTL Aktuell, un journal télévisé de la chaîne RTL, à l'instar des quotidiens allemand German Bild et américain Washington Post, ont diffusé sur leurs sites internet des photos montrant des policiers népalais brandissant des bâtons en pleine manifestation à Katmandou, en arguant qu'il s'agissait d'officiers chinois.

Ces derniers jours, des internautes ont critiqué des organes de presse occidentaux pour avoir déformé les faits dans leurs couvertures des émeutes à Lhassa.

 

etc..etc..

 

Mais, déjà, le mal est fait.

 

La Chine, n'en déplaise à certains, fait preuve d'une retenue exemplaire...
Ces faits sont intolérables.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article