Hors la croix gammée : les liens idéologiquesdu bouddhisme tibétain et des "penseurs" néonazis

Publié le par SPE

Le bouddhisme tibétain n'est pas le bouddhisme. Il y a cette composante nationaliste qui introduit de sérieux biais dans le discours sur la compassion.

UN DOUBLE DISCOURS

Le bouddhisme tibétain est un système pyramidal, et on peut devenir adepte avec les meilleures intentions du monde sans être conscient de ce qui est réellement en jeu dans les étages supérieurs de la pyramide, où le discours change, et où l'on n'accède que pas cooptation et par initiation.
Le lien ci-dessous vous donnera des exemples de "petites phrases" de Sa Sainteté, qui sont un appel du pied aus adeptes les mieus informés du projet du bouddhisme tibétain.

LES INITIATIONS

Nous connaissons mal les prières et les intentions qui accompagnent les cérémonies d'initations, qui sont par définition tenues secrètes. Aussi, il est particulièrement intéressant de recueillir les témoignages de ceux qui ont fini par quitter le bouddhisme tibétain... en leur âme et conscience.
Ces derniers sont rares à s'exprimer et ceux qui le font ont beaucoup de mérite. Il nous faut autant que possible les soutenir, car ils subissent quelquefois attaques et intimidations variées.

Dernièrement, des manifestations de bouddhistes non tibétains ont accueilli Sa Sainteté lors de sa visite à Londres. Ils brandissaient des bannières "stop lying" qui jetaient un certain discrédit sur le leader du bouddhisme tibétain. Cela étant, la presse a fort peu relayé ces faits et bien d'autres portant atteinte à Sa Sainteté, qui contrairement à d'autres leaders spirituels a acquis le statut de véritable "media darling".

LA DESINFORMATION

Ceci n'est guère profitable à la liberté de pensée des uns et des autres.On ne nous fournit pas les bons éléments de réflexion. Il faut bien comprendre qu'actuellement , on peut ainsi diriger les masses, et que la liberté n'est en réalité pas tellement le fait de nos démocraties occidentales.
Nous sommes orientés, pour ne pas dire dirigés, malgré tous les signes extérieurs de liberté dont nous jouissons, et que l'on oppose avec un désespérant manque de finesse et d'expertise à la soi-disant rigidité de la soi-disant dictature chinoise.

UNE DEMOCRATIE EN DEVENIR

N'ayons pas peur de la Chine. Elle est en réalité porteuse d'un grand espoir de renouvellement.
Il n'y a guère que les Etats-Unis et ses richissimes alliées qui ont à s'inquiéter du développement de la Chine. Pour les pays du tiers monde, pour un système économique occidental qui arrive à bout de souffle, pour de nombreux Français qui souffrent de la vie telle qu'elle est et qui se trompent d'ennemi, et que l'on dirige opportunément contre le seul ennemi des puissants, il y a un espoir.

Commençons par parcourir le lien ci-dessous qui fournit des éléments de réflexion propres à penser par nous-mêmes, hors de tout télé-guidage:

http://www.bouddhismes.info/4.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article